Sports 

  • les jeunes Braivois recevront un chèque sport de 50 € en début d’année pour s’inscrire dans un club sportif de l’entité
  • un subside communal sera octroyé en fonction des projets présentés par les clubs sportifs
  • un prix annuel du mérite sportif communal performance et fair-play sera créé
  • un « cahier du sport » avec les coordonnées des responsables de club qui opèrent sur l’entité sera diffusé annuellement
  • une attention particulière sera apportée aux seniors pour leur permettre d’exercer une activité sportive
  • le calendrier  des activités sportives sera repris sur le site communal
  • il sera veillé à un entretien permanent des infrastructures sportives
  • un soutien administratif sera proposé aux clubs sportifs pour assumer leurs obligations légales et administratives
  • de manière générale, l’activité sportive sera stimulée dans les 8 villages de notre Commune
  • ouvrir la réflexion entre asbl sportives et culturelles afin d’offrir un ensemble de possibilité pour les stages ou autres activités.
  • profiter de la présence du car communal pour offrir à nos jeunes et moins jeunes la possibilité de découvrir des activités sportives ou culturelles sur un autre site.
  • organiser une journée bien-être sur la Commune  en invitant des professionnels du village et de l’extérieur.
  • offrir la possibilité aux enfants qui sont en garderie ou extérieur de découvrir différents sports durant la semaine en association avec les clubs.

Merci pour vos idées et vos avis


 

Notre programme est le vôtre

L’équipe de B.A.s.e. veut faire de la participation et de la concertation avec Vous , un objectif majeur de la gestion communale pour la prochaine législature.

Pourquoi attendre le 15 octobre ?

Nous avons donc décidé de vous soumettre notre projet de programme pour connaître vos idées, vos suggestions pour gérer Braives,Autrement !

Tous les quatre jours, nous allons vous proposer sur notre compte Facebook et sur notre site internet BAse.Braives.be des propositions concrètes

La gestion des salles et des bâtiments communaux

L’équipe de B.A.s.e. reverra complètement la manière dont les salles et les bâtiments communaux sont gérées actuellement.

La priorité à l’avenir sera donnée à un usage privilégié des infrastructures communales par les associations et par les Braivois et ce à un prix accessible.

Des concertations seront d’ailleurs organisées par village avec ses habitants pour connaître leurs souhaits sur les affectations à donner aux bâtiments concernés.

Qu’en pensez-vous ?


Lettre ouverte aux Braivoises et Braivoiseolienne-bruit-125

Ne serait-il pas temps de demander l’avis des Braivois(es) sur le recours aux éoliennes et plus largement sur un Plan global communal pour favoriser le recours aux sources d’énergies renouvelables ?

Car lorsque la Commune fait, par ailleurs, adopter à l’unanimité du Conseil communal,un plan stratégique pour faire de Braives, une Commune zéro carbone qui prévoit de dépasser l’objectif de la Convention des maires à l’horizon 2030, en augmentant de 30%,la production d’énergie à partir de sources renouvelables, comment fait-on ? Est-on cohérent et responsable de déclarer  » C’est non aux éoliennes à Braives » !

Pour l’équipe de B.A.s.e., Il faut un débat public et organiser une consultation populaire à ce propos car un tel choix engage les générations futures : cela ne peut dépendre de l’avis autoritaire d’une seule personne, même s’il est bourgmestre.

Marc Foccroulle

 


Notre programme est le vôtre

L’équipe de B.A.s.e. veut faire de la participation et de la concertation avec Vous , un objectif majeur de la gestion communale pour la prochaine législature.

Pourquoi attendre le 15 octobre ?

Nous avons donc décidé de vous soumettre notre projet de programme pour connaître vos idées, vos suggestions pour gérer Braives,Autrement !

Tous les quatre jours, nous allons vous proposer sur notre compte Facebook et sur notre site internet BAse.Braives.be des propositions concrètes

Nous attendons avec beaucoup d’intérêt vos réactions pour améliorer notre programme d’actions pour les années 2018-2024

Comme chacun le sait, aujourd’hui Braives compte au sein de sa population, 25% d’aînés

C’est un défi important pour une Commune que d’essayer d’accompagner au mieux nos aînés à vivre de manière autonome à leur domicile et d’enrichir leur quotidien au travers d’activités culturelles et de loisirs qui les intéressent

Voici nos idées

Les ainés

le Conseil consultatif des aînés sera le cœur de l’action communale

– des priorités seront en effet définies ensemble pour permettre aux personnes de 60 ans et plus, d’aborder leur deuxième vie en toute sérénité en mettant en œuvre des politiques qui tiennent réellement en compte les besoins des ainés.

– l’autonomie à domicile sera privilégiée tout en étant accompagnée pour éviter l’isolement social.

– nous entendons développer une vision positive du vieillissement en envisageant l’ouverture d’une Maison des ainés qui permettra d’offrir un large éventail d’activités : artisanat, conférences, cours de wallon, activités sportives, culturelles et de loisirs…

– pour mener à bien ce projet, tous les acteurs intéressés seront impliqués comme l’asbl SEM (pour le sport), le Centre culturel, la bibliothèque, la maison des jeunes (pour des activités intergénérationnelles), le CPAS (pour garantir l’accès à tous),les associations présentes à Braives qui souhaitent y participer.

– nous étudierons la possibilité de mettre sur pied des réseaux de quartier parmi les ainés : c’est un réseau local de soutien mutuel entre habitants qui interviennent bénévolement

– nous solliciterons la Fondation Roi Baudouin qui soutient ces types d’initiative.

– chaque année, la Commune diffusera un guide des « activités pour seniors ». Il contiendra, dans le détail, le programme des activités (voyages, visites, spectacles, animations, formations, etc.).

Merci d’avance pour votre réaction et nous sommes à disposition évidemment du Conseil consultatif des Aînés pour en discuter comme nous l’avons indiqué à son Président.

 

Notre programme est le vôtre

L’équipe de B.A.s.e. veut faire de la participation et de la concertation avec Vous , un objectif majeur de la gestion communale pour la prochaine législature.

Pourquoi attendre le 15 octobre ?

Nous avons donc décidé de vous soumettre notre projet de programme pour connaître vos idées, vos suggestions pour gérer Braives,Autrement !

Tous les quatre jours, nous allons vous proposer sur notre compte Facebook et sur notre site internet BAse.Braives.be des propositions concrètes

Nous attendons avec beaucoup d’intérêt vos réactions pour améliorer notre programme d’actions pour les années 2018-2024

Nous commençons aujourd’hui avec l’Enseignement qui est un enjeu majeur pour nos enfants

Enseignement

Des enfants qui vont à l’école avec le sourire, un enseignement basé sur l’encouragement et la bienveillance, des enseignants respectés et soutenus par les parents, tel est l’objectif de BAse.

MAIS, pour y arriver nous voulons …

– des infrastructures au meilleur niveau
– un nombre limité d’enfant par classe
– permettre aux enfants et aux enseignants d’étudier, de s’amuser, de manger, dans le respect des uns et des autres, sereinement
– donner aux enseignants les moyens nécessaires pour adapter l’enseignement aux enfants et non l’inverse
– mettre en avant des valeurs de tolérance et d’humanité
– encourager la lecture et la fréquentation des bibliothèques, sortir les enfants des classes et découvrir la nature, l’environnement, la culture, les arts, … pour que les enfants puissent aimer « apprendre »
– favoriser l’apprentissage précoce du néerlandais ou de l’anglais – promouvoir l’utilisation de l’outil informatique
– stimuler un projet d’échange linguistique avec une école en Flandre ou au Royaume -Uni

MAIS AUSSI …

– des repas scolaires de qualité, accessibles financièrement, tout au long de la législature, et non pas uniquement en période électorale
– diminuer le prix des garderies et ainsi permettre leurs accès au plus grand nombre d’enfants.
– organiser l’aide aux devoirs pour que tous les enfants puissent y participer
– donner un accès gratuit aux bâtiments communaux pour toutes les écoles braivoises (fêtes, spectacles…)
– développer des attitudes et habitudes écologiques dans toutes les écoles de notre commune (préparation d’un cartable vert, sensibilisation à l’économie du papier, …)
– faire de nos enfants, des passeurs de mémoire en leur permettant d’aller visiter, avec nos représentants dans les associations patriotiques, des sites historiques, témoignages des guerres passées
– améliorer la sécurité aux abords des écoles
– veiller à ce que tous les enfants puissent participer aux activités scolaires et extra- scolaires, l’argent ne doit pas être un frein
– organiser des formations pour préparer nos équipes éducatives au « Pacte pour un Enseignement d’Excellence ». Des aides spécifiques pourront être mises en place pour un accompagnement constructif.

Merci d’avance pour votre réaction

L’image contient peut-être : texte



L’équipe de B.A.s.e. tient à saluer le choix de la majorité MR-PS de Hannut concernant le projet de loi sur les visites domiciliaires

Une motion sera en effet soumise au vote du Conseil communal à la fin du mois de mars.

Emmanuel Douette, bourgmestre de Hannut a déclaré à ce sujet :«Il faut aller vers une amélioration du projet de loi des visites domiciliaires. Je ne veux pas que ces visites se banalisent. Il y a déjà assez d’éléments au niveau pénal pour faire respecter la loi. Le Conseil communal fera des propositions au gouvernement fédéral.»

Espérons que la majorité MR-Cdh de Braives acceptera enfin de prendre en considération le projet de motion déposée par le groupe B.A.s.e. au Conseil communal du 5 février

Il n’est jamais trop tard pour bien faire !


Le groupe B.A.s.e., dans l’opposition, a déposé une motion condamnant le projet de loi fédéral sur les visites domiciliaires.

Ce lundi soir, au Conseil communal, cette motion n’a pourtant pas été débattue.

La majorité MR-CdH a tout simplement refusé d’aborder le sujet.

Pour quelle raison ? Le Collège communal de Braives (MR – CdH) considère qu’il n’a pas à se prononcer sur cette thématique, fin de discussion. Bref ce ne sont pas ses affaires !!!

A ce jour, les communes de Liège, Bruxelles, Esneux, Marchin, Ixelles, Forest, Schaerbeek, Molenbeek, Mons, Boussu, Colfontaine,Wanze ont pourtant mis ce point à l’ordre du jour … et l’ont approuvé. D’autres suivront dans les jours à venir.

En refusant de débattre d’un projet de loi considéré par de nombreux spécialistes comme dangereux pour la démocratie, le MR-CdH braivois a tout simplement oublié les leçons de l’Histoire. Une erreur grave lorsqu’on prétend vouloir faire de la politique.


Au Conseil communal de ce lundi 5 février,le groupe B.A.s.e. par l’intermédiaire de notre conseiller indépendant, Laurent Van Asselt, demandera aux élus Braivois d’adopter un texte par lequel notre Commune invite le Parlement à rejeter le projet de loi concernant les visites domiciliaires.
Les conseillers MR-Cdh de l’Entente Communale soutiendront-ils cette demande?
Réponse ce lundi 5 février vers 22h00 …


Chères Braivoises,Chers Braivois,

L’équipe des membres de Braives Autrement sociale et écologique a mené durant six années une opposition constructive: voici déjà le sixième Recto/Verso qui vous informe avec les jetons de présence des élus de BAse et pas l’argent communal, de ce qui s’est décidé au niveau communal et du CPAS en 2017.

N’hésitez pas à réagir ET à soutenir l’équipe de B.A.s.e. le 14 octobre prochain

Bonne lecture

Marc Foccroulle
Chef de groupe de B.A.s.e.

RV JANVIER 201881bbff9a-bb20-4f32-b412-697f2474825btroisiemequatrieme