Au Conseil communal de jeudi dernier, nous avons, avec les élus de Braives Autrement social et écologique (B.A.s.e.), essayé d’obtenir des informations claires et précises du Bourgmestre : nous n’en avons pas reçu malgré notre insistance.

Nous déplorons cette attitude de Monsieur Guillaume, toujours prêt pourtant à faire parler de lui dès qu’il peut le faire.

Les Braivois ont le droit à la transparence et je veillerai comme Chef de groupe de l’opposition à faire toute la clarté dans le dossier Publifin dont fait toujours partie Monsieur Guillaume

marc Foccroulle

La Meuse Huy Waremme 28 janvier

lire l’article en ligne ( pour les abonnés)

pol guillaume sur la sellette

43.183€ par an pour les administrateurs … 

Extrait de l’article du 17/01 dans le Vif dont il a été fait référence lors du Conseil Communal :Capture d’écran 2017-01-29 à 16.38.28

lire l’article en ligne

L’avenir 28 janvier

Capture d’écran 2017-01-29 à 17.21.22Lire l’article en ligne ( pour les abonnés )

 

 


Les membres de B.A.s.e. ont proposé au Conseil communal d’avril 2015 «  d’intégrer en tout ou en partie et selon les disponibilités saisonnières, des produits bio dans la confection des repas réalisés à l’école de Fallais. Nous vous invitons à lire cet article très intéressant ci-dessous qui montre que c’est possible d’atteindre cet objectif. C’est pourquoi B.A.s.e. insistera à nouveau au prochain Conseil communal pour la majorité s’intéresse à cette proposition : c’est sans doute mieux pour l’alimentation de nos enfants que les sauces en poudre ou les pommes de terre lyophilisées.

Voici la proposition de Laurent Van Asselt, portée par tout notre groupe:

ajout

Quelques articles pour illustrer ce sujet :

article2

article1article3article4




Éoliennes : « Jeu de dupes, jeu de cons » – 02/05/2013 L’avenir

BRAIVES –
Le non catégorique du collège au cadre de référence et à la carte de l’éolien de la Région est plus ou moins partagé par le groupe BASE.

On s’en doutait : c’est à nouveau l’éolien qui a fait débat lundi au conseil communal braivois. Non plus sur le projet Gestamp mais sur la position à prendre avant le 1er mai à propos de la cartographie initiée au cabinet Henry. On savait déjà que le bourgmestre libéral Pol Guillaume (EC) n’en pensait que du mal. Il l’a répété avec virulence en parlant de «jeu de dupes» et même de «jeu de cons», ce que n’ont apprécié ni les socialistes ni l’écologiste de l’opposition, Marc Foccroulle (BASE) allant jusqu’à quérir un peu de respect pour la tutelle dont on quémande chaque semaine des subsides…

Finalement, après une interruption de séance et des discussions qui ont plutôt porté sur la forme que sur le fond, c’est un refus moins agressif et plus poli que l’initial qui sera envoyé au ministre. Le groupe BASE s’est vu refuser la réunion d’un groupe de travail en urgence mardi mais a obtenu un texte revu et corrigé exprimant finalement plutôt des doléances que de l’aversion.

La première constatation de Pol Guillaume avait été que le ministre ne lui avait guère laissé qu’un mois pour réagir. La première constatation de Marc Foccroulle allait être que le bourgmestre ne lui laissait même pas un jour pour réagir. Et ainsi de suite…

«L’autonomie communale bafouée», c’est bien sûr le refrain mayoral dans lequel l’opposition ne voit pas la «démarche constructive» qu’elle aurait souhaitée en matière d’éolien. Un document ministériel incomplet, inattentif aux paysages, aux oiseaux, aux chauves-souris, à la biodiversité et à la valeur des biens immobiliers avec des normes de bruit revues à la hausse… Encerclé par des éoliennes, Braives deviendrait à cause d’elles un désert touristique et économique dont le cadre de vie serait drôlement déprécié mais que le développement d’autres sources d’énergie verte pourrait au contraire rendre plus attrayant. Sans compter la fiabilité de la persistance d’implantations dont la rentabilité dépendrait de retombées financières régionales que la récente expérience des certificats verts rendrait aléatoires!

Dans la rédaction finale de l’avis communal, ces remarques devraient prendre le pas sur les commentaires plutôt liés au jeu politique, ce que souhaitait aussi Laurent Van Asselt (BASE). Mais le débat sur l’autonomie communale a malheureusement occulté celui de l’initiative communale voire intercommunale qui serait pourtant bienvenu en la matière.

Eoliennes: « un jeu de dupes » 02/05/2013 La Meuse

 

 


L’article sur le site de l’Avenir :  http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130118_00256765

Friture sur la ligne entre le collège et le ministre

BRAIVES – Le bourgmestre affirmait disposer d’informations trop floues concernant les noyaux d’habitats. Mais au cabinet du ministre Henry, on dément.

La dernière séance du conseil communal braivois a planché sur le projet du ministre Henry de revoir le schéma de développement de l’espace régional. L’avis, globalement positif, émettait cependant des réticences à propos de la notion des noyaux d’habitat, jugée trop floue sinon dangereuse par le collège qui avait donc envoyé plusieurs demandes d’explications au ministre en décembre.

Dans l’opposition, Marc Foccroulle avait bien regretté ne pas être au courant de cette correspondance mais c’est sur foi de l’absence de réponse et du silence radio de la tutelle que le groupe BaSE avait approuvé la missive préparée par le bourgmestre. Cela malgré une tentative de l’écologiste Christian Decock de relancer, au cours d’une séance supplémentaire, une réflexion qui ne devait pas aboutir avant la fin du mois.

Refus catégorique de Pol Guillaume : «Le ministre Henry n’avait qu’à répondre. Il ne l’a pas fait». Et d’ajouter, ironique : «Peut-être répondra-t-il avant septembre?»

Au cabinet de l’aménagement du territoire, c’est une autre version. Le cas de Braives aurait même été analysé en particulier. On y a accusé réception du courrier et un conseiller du ministre a même tenu un long entretien téléphonique avec l’éco-conseillère locale pour donner des précisions avant la séance. Globalement, celles-ci devaient préciser l’intérêt des 2 noyaux d’habitat de Braives et sans doute de Fallais et signifier qu’ils n’empêcheraient en rien de construire ailleurs. Mais pourquoi l’information ne serait-elle pas parvenue au conseil? Mystère!

J.-P.M.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130118_00256765




Les caniveaux qui déversent des eaux chargées comme nous le montre cette photo doit être une vision du passé.  Pour le bien-être et la santé  des riverains la situation  doit changer. Allons-nous continuer à vivre dans un égout «idéal » comme le disent certains. Pour nous, la priorité est d’analyser la situation par quartier, par rue  et de proposer des solutions en concertation avec les riverains. Cela ne se fera pas en six mois, mais l’équipe de B.A.s.e. s’engage de faire de la gestion des eaux usées, une priorité sur la prochaine législature.

Car en douze ans de gestion de ce dossier par la majorité actuelle, vous n’avez pas constaté d’amélioration ? Nous non plus !

Comme déjà publié dans notre Recto-Verso de mars, la station d’épuration de Hosdent-Latinne ne sera pas fonctionnelle avant 2020. Cette perspective a été confirmée, en public, par notre bourgmestre lors du dernier conseil communal du 27 septembre dernier.  Donc si vous voulez que cela change, soutenez nos propositions et osez le changement.

Pour plus de détails relisez notre programme au point 13.


Programme de BAse chapitre 5 : « la fonction d’un éco-cantonnier par village sera rétablie. A l’écoute des problèmes quotidiens rencontrés par les habitants des huit villages, il deviendra aussi « le détecteur » des travaux à réaliser, … »

500true dots bottomright 350true true 800http://basebraives.be/wp-content/plugins/thethe-image-slider/style/skins/white-square-1
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide1
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide2
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide3
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide4
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide5
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide6
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide7
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide8
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide9
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide10
  • 5000 fade false 60 bottom 30
    Slide11